Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

AVALI

avali, a rivistablog primurosa di u spannamentu di a pruduzzioni litteraria corsa d’oghji, ma à tempu locu di baratti è di critica suciali.

Pourquoi t’entêtes-tu à écrire dans cette langue ? (1)

Marceddu
Pourquoi t’entêtes-tu à écrire dans cette langue ? (1)
Pourquoi t’entêtes-tu à écrire dans cette langue ? (1)

Parchì, à tè ti pari ch’ avissi a scelta ? Cusì aghju fattu risposta, secca è stizzosa par pena è mi ni pentu avali, à un amicu meiu. Hè vera, sò bislinguu. Ammaistreghju in modu paru corsu è francesu. Iè, ma quì vulemu trattà di litteratura. È fà è brega, aghju pruvatu à spiicammi nantu à u carattaru intimu di a lingua, di i sintimi spressi in a scrittura, chì i paroli ùn sò attrazzi è basta, inveci pezzi di carri è sanguiniccia lampati nantu à a carta… capitu, sò statu capitu micca. L’amicu meiu pinsava efficacità, littori parechji atti à leghja è intenda u scrittu ; eiu pinsavu virità. Ni sò...

If there was no government

Marceddu
If there was no government
If there was no government

If there was no government, wouldn't there be chaos Everybody running round, setting petrol bombs off ? And if there was no police force, tell me what you'd do If thirty thousand rioters came running after you ? And who would clean the sewers ? Who'd mend my television ? Wouldn't people lay about without some supervision ? Who'd drive the fire engines ? Who'd fix my video ? If there were no prisons, well, where would robbers go ? And what if I told you to Fuck Off ? What if there's no army to stop a big invasion ? Who'd clean the bogs and sweep the floors ? We'd have all immigration. Who'd pull...

DES ARMES...

marceddu
DES ARMES...
DES ARMES...

Des armes, des chouettes, des brillantes, Des qu'il faut nettoyer souvent pour le plaisir Et qu'il faut caresser comme pour le plaisir L'autre, celui qui fait rêver les communiantes Des armes bleues comme la terre, Des qu'il faut se garder au chaud au fond de l'âme, Dans les yeux, dans le coeur, dans les bras d'une femme, Qu'on garde au fond de soi comme on garde un mystère Des armes au secret des jours, Sous l'herbe, dans le ciel, et puis dans l'écriture, Des qui vous font rêver très tard dans les lectures, Et qui mettent la poésie dans les discours. Des armes, des armes, des armes, Et des poètes...

MURTORIU

Marceddu
MURTORIU
MURTORIU

Roman de Marcu Biancarelli Albiana, 2009 Marcu Biancarelli est celui qui a fait entrer la littérature corse dans ce que je nommerais la fiction réaliste, dans la veine des grands auteurs américains de la seconde partie du vingtième siècle. Lorsque l’on aborde l’un de ses livres, ce qui frappe toujours, c’est la gifle que nous inflige le style. Il faut bien le dire, mais qui pourrait le nier ? Biancarelli a réinventé une manière d’écrire en corse. La langue est secouée, contrainte, créolisée, mise au service de l’auteur et de ses fins avec ce refus évidant de toute soumission au quasi-dogme de l’illustration...

LA VALISE OU LE CERCUEIL

marceddu
LA VALISE OU LE CERCUEIL
LA VALISE OU LE CERCUEIL

Eru ziteddu. À a piccula scola. Una mani matina, un cumpagnu meiu, unu di quiddi chì sempri ci curriami appressu, chì pusavami fiancu à fiancu nantu à a listessa panca, avia lacatu d’affaccassi. S’era ammalatu. L’aghju saputa beddu dopu. S’era ammalatu da a paura è avia rucitu a nuttata sana. Ci hè chì, nantu à u prima fogliu di un so quaternu di scola, u stitutori nosciu l’avia scrittu : “La valise ou le cercueil” , com’è intitulatu di u disegnu raprisintendu una bara tamanta, nera, urnata cù una croci bianca fina fina. Fù tandu u me prima cunfrontu cù u naziunalisimu. L’amicacciu meiu t’avia...

Dégueuler

marceddu
Dégueuler
Dégueuler

Tu as beau dire mais des fois au milieu de l’été il te prend souvent l’envie de dégueuler, de rendre le trop plein en faisant du bruit ; Le trop vu, le trop entendu. L’envie de t’arracher les tripes, te couper la langue, de te crever les yeux et les tympans. Et puis rester comme ça au bord de l’eau , impudique , à te laisser mordre par le soleil . Au début, c’était quelques années après que les allemands étaient partis ; Au début il y a eu les allemands , et après, les américains. au début donc , ils se couchaient sur les plages près de la mer. ils restaient là l’été, c’était leur morceau de paradis....

Postfaziu à U Vantu di a Puvartà

marceddu
Postfaziu à U Vantu di a Puvartà
Postfaziu à U Vantu di a Puvartà

Da cumplittà a risposta fatta à Azezu è da fammi capì megliu… Sarà capaci a ghjuventù corsa à fassi dumandi di primura à puntu di a sucità ind’edda stà, à intarrugassi di manera cullittiva anntu à u soiu l’avvena ? A mossa pà u piaceri di i ghjovani corsi, cuncintrati ch’eddi sò nantu à u so individuu è po basta, faci chì a ghjuventù dà capu pocu è micca à u mondu com’eddu si righjira à l’intornu, laca d’impignassi è tandu, ùn trova nisciun virsura pulitica à u malasciu. Quali hè po oghji chì s’indea à scumbatta da fà ch’edda spuntessi una cultura altra, vultata à l’avvena, chì trapassessi à tempu...

Hè mortu Howard Zinn

Marceddu
Hè mortu Howard Zinn
Hè mortu Howard Zinn

Umaghji, panigerichi è l’altru restu di cumemurazioni mi rompini i stacchi. Eppuri, comu fà altru nudda quandu chì i media glubalizati s’intestani à tacia infurmazioni di primura, com’è quissa quì. Hè mortu Howard Zinn. Era cunnisciutu pocu è micca da u publicu francesu. Inveci era prizzatu di di più in i mezi « alternativi » è ribeddi, à strema manca. Ma ùn andeti à creda ch’eddu fussi statu calchì rivuluziunariu accanitu. Innò. Innanzi tuttu, un omu, libaru, un universitariu sciutu da u populu, caminendu à fiancu à u populu. Dunqua, umaghju micca. Megliu à leghja l’opara soia. Dicia Zinn chì,...

Ghjuventù, l'avvene sì tù ?

marceddu
Ghjuventù, l'avvene sì tù ?
Ghjuventù, l'avvene sì tù ?

D'après les résultats de pas moins de quatre études compilées par l'institut de sondage Ifop, le nationalisme corse, en ce début de XXIe siècle, serait en pleine mutation idéologique. Quelques résultats en vrac : - plus d’un corse sur dix se dit proche d’un parti nationaliste (11,6%) ; - les jeunes y sont sur-représentés car 35% des sympathisants nationalistes ont moins de 35 ans ; - les travailleurs indépendants (agriculteurs, artisans, commerçants) apparaissent en surnombre dans les rangs nationalistes ; - 83% réclament plus de liberté pour les entreprises ; - 75% estiment qu'il y a trop d'immigrés...

PASOLINI

marceddu
PASOLINI
PASOLINI

Quantu mi pari sempri vivu l'insignamentu di Pier Paolo Pasolini pà metta un nomu par annantu à a rialità ch'è no campemu. Une dictature qui aurait les apparences de la démocratie, une prison sans murs dont les prisonniers ne songeraient pas à s'évader. Un système d'esclavage où, grâce à la consommation et au divertissement, les esclaves « auraient l'amour de leur servitude ». ALDOUS HUXLEY , le meilleur des mondes … Una dittatura che avrebbe le apparenze della democrazia, una prigione senza muri di cui i prigionieri non considererebbero ad evadere. Un sistema di schiavitù dove, grazie alla consumazione...

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>